« Les pays dans lesquels les femmes sont traitées sur un pied d’égalité avec les hommes jouissent d’une meilleure croissance économique. Les entreprises qui comptent des femmes parmi leurs dirigeants affichent de meilleurs résultats. Les accords de paix qui font intervenir des femmes s’avèrent viables à plus long terme. Les parlements où siègent des femmes adoptent davantage de lois portant sur des questions sociales fondamentales comme la santé, l’éducation, la non-discrimination et les allocations familiales. Il ne fait donc pas l’ombre d’un doute que l’égalité entre les femmes et les hommes est un avantage pour tous. »

M. Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies


Domani, 8 marzo 2014, è ufficialmente la “Giornata Internazionale delle Donne” ed è anche l’occasione per una verifica oltre che analisi globale sui progetti e progressi realizzati fino ad ora, a quali cambiamenti adottare e a quanta determinazione le donne di tutto il mondo hanno avuto e avranno in futuro, in tanti frangenti.

Non sono riuscito a trovare una corrispondente o inviata speciale per un articolo in merito, forse sarebbe più interessante dire una testimonianza più che un articolo, un attimo della storia della vita di una donna qualsiasi ed in qualsiasi parte del mondo, un messaggio da far leggere ai più, una specie di “Back to the Future” versione donna, mamma, nonna, ragazzina, bambina…
Non sono molto qualificato per parlare di un soggetto così specifico e speciale allo stesso tempo e lascio la parola ad una donna più esperta di noi nel raccontare  una parte delle tante vite femminili, dopo aver passato qualcosa come 126 giorni in un coma abbastanza profondo e aver avuto la geniale idea di raccontare in un libro questi 126 giorni in uno stato quasi transitorio, fra la vita e la morte.

Qui di seguito il “Grido delle donne 2014” di Sophie Aram :


Lumières de l’humanité

Dans les cris, dans les larmes
Dans le fracas des armes
Remparts contre l’obscurantisme
Victimes du fanatisme
Courageuses femmes Afghanes,
Intrépides femmes Persanes

Dans le chaos de leur pays dévasté
Sentinelles frêles, sur les ruines perchées
Elles portent la vie, cultivent l’espoir
D’une paix hypothétique qu’elles voudraient tant voir
Héroïques femmes Libyennes
Energiques femmes Irakiennes

Dans la violence des cartels, dans l’insécurité permanente
Remparts ultimes contre la folie, si vigilantes
Attentives et féroces, bravant tous les dangers
Sans cesse mobilisées pour protéger leurs enfants menacés
Combattantes femmes Mexicaines
Puissantes femmes Maliennes

Engoncées dans le poids des traditions,
Dans des pays en relative stabilité grâce aux élections
Où toutefois l’égalité est un combat quotidien
Au-delà des lois, aucune évolution survient
Actives femmes Italiennes
Virulentes femmes Américaines

En cette journée internationale des droits des femmes,
Dans un monde en transformation et parfois en flammes,
L’espérance prévaut pour ces femmes si engagées
Au quotidien, dans des situations extrêmes, pour éclairer
L’humanité toute entière, construire la fraternité
Femmes du monde, créatrices de vie, en ce jour reliées…

Sophie AMAN (France)